Crépuscule

Dans le désert. Crépuscule : l’heure où les choses apparaissent, disparaissent, se métamorphosent à l’oeil nu. C’est l’heure magique d’entre deux mondes : le jour et la nuit, le réel et le rêve, la vie et la mort… C’est l’heure des figures incertaines, des ombres, des grands désirs et des peurs anciennes. Une femme, Manon, traverse ce paysage infini, un bidon d’essence à la main…

Dans un désert qui s’étend à perte de vue, où les routes sont à inventer, une femme marche, un bidon d’essence à la main. Dans cet ailleurs et à cette heure particulière, les figures incertaines apparaissent : la Chose d’abord, suivie par l’Oubli et la Mémoire. Ces figures universelles viennent à la rencontre de Manon, qui marche seule, perdue peut-être, dans ce désert.
Celui-ci n’a pas de situation géographique connue. Il n’y a que dans ce désert semblable à nul autre existant et pourtant de même nature, que le rituel peut avoir lieu. Ce rituel, orchestré par la Chose, l’Oubli et la Mémoire est un passage obligé pour quiconque se trouve en ce lieu à cette heure particulière du crépuscule. C’est Manon, dans cette histoire, qui passe par là. Manon n’appartient pas à une époque définie. Manon est une femme particulière et sa présence dans ce lieu à cette heure-ci d’entre-deux mondes n’est pas un hasard. Manon Lapière, femme, entre deux-âges (mais lesquels?), suit un parcours de vie unique et pourtant ressemblant à beaucoup d’autres. Cette femme est un personnage de fiction, elle est universelle.

texte de Gilles Aufray – tiré de La vie rêvée de Manon Lapière (commande d’écriture de la cie En Verre et contre Tout)
Mise en scène et jeu : Marion Vedrenne
Regard extérieur : Laurent Michelin
Costumes : Lucie Cunningham
Voix off préambule : Christian Remer

Spectacle Tout public à partir de 14 ans
Production : Cie En Verre et contre Tout / Le LEM
Création : septembre 2017 au LEM à Nancy