L’équipe

Les artistes, techniciens, écrivains avec qui nous avons travaillé ou travaillons depuis 2010.

Metteur en scène :
Sophie Ottinger
Laurent Michelin

collaborateur artistique :
Christian Remer

Acteur-Marionnettistes :
Polina Borisova
Elise Combet
Brice Coupey
Laurent Diwo
Bénédicte Holvoote
Stefane Marques
Marion Vedrenne
Alexandra Vuillet

Comédiens :
Christine Barbot
Benoît Piel

Musiciens :
Benoît Faivre
Laurent Michelin
Daniel Sneed

Les auteurs :
Gilles Aufray
Benoît Fourchard
Laurent Contamin
Karin Serres

Illustratrice :
Anne-Julie Adréani

Scénographe :
Sophie Piegelin

Constructeurs :
Benoît Piel
Valentin Monnin/Rue de la casse

Costumières :
Cathy Roulle
Lise Masset

Administration/Production :
Laurent Michelin

Anne-Julie ADREANI, palette graphique
Suite à des études en Arts-Appliqués et Communication-Visuelle à Besançon puis à Nancy, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts, elle est aujourd’hui illustratrice indépendante et travaille pour des agences de graphisme ainsi que dans l’édition en particulier dans l’édition jeunesse.

Gilles AUFRAY, écrivain
Né en France, vit en Angleterre. Il écrit en français et en anglais, principalement pour le théâtre mais aussi des nouvelles, des contes et des livres pour enfants.
Ses pièces et textes de théâtre sont publiés aux éditions de l’Harmattan, Cénomane, Lanzman, Théâtrales et La Fontaine.
En 2000, il a été l’auteur-rédacteur des Cahiers de Prospéro N°10 consacrés à la forme courte au théâtre, (publication du Centre National des Ecritures du Spectacle).
En France, il a travaillé entre autres avec Christian Caro, Magali Montoya, Charlie Windelschmidt (Compagnie Derezo), Renaud Herbin, Sylvie Baillon (compagnie Ches Panses Vertes), Vincent Dhelin (Compagnie Les fous à réaction (associés)), Jean-Louis Raynaud…
En Angleterre, il a travaillé notamment avec Jos Houben, Marcello Magni et Kathryn Hunter. En juin 2012, il livre à la compagnie En Verre et Contre Tout, son premier feuilleton théâtral Le pays qui rêve…

Christine BARBOT, Comédienne
En 1984, elle rejoint la compagnie « Le Théâtre du Paradis », créée par Jean-Michel Maman et Jean-Michel Leblond. Au sein de celle-ci, elle participe à vingt deux créations tout public, sur des textes d’auteurs classiques et contemporains.
Elle travaille avec de nombreux metteurs en scène : Jean-Michel Maman, Jean-Michel Leblond, Danièle Rozier, Alain Moussay, Bernard Beuvelot, Didier Patard et Michel-Jean Thomas.
Tout au long de son parcours, elle a développé de grandes capacités d’expression par le langage du corps. Elle les complète par des incursions dans la Commedia dell’arte et par le travail du clown.
Son goût prononcé pour la construction de personnages l’amène à des recherches sur le théâtre d’objets, puis à des rencontres avec l’art de la marionnette.

Polina BORISOVA, marionnettiste
Diplômée de l’Académie Nationale d’Art Théâtral de St.-Petersbourg et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières en 2008, elle est actuellement en compagnonnage marionnette chez la compagnie Puppela-Noguès (Odradek – Toulouse). Elle a suivi différents stages avec Massimo Shuster (Théâtre de l’Arc en Terre), Marcos Malafaia, Bruno Leone (I Teatrini, Italie), Gavin Glover (Faulty Optic, Grande-Bretagne), Fabrizio Montecchi (Theatro Gioco Vita, Italie)…

Elise COMBET, Comédienne-marionnettiste
Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM) de Charleville-Mézières, Sixième promotion. Elle est aujourd’hui installée à La Cartonnerie de Mesnay (39) dans un atelier pour construire et créer des spectacles avec le G.R.A.O.U théâtre dont elle est la co-fondatrice.
L’orientation de son travail est principalement axé sur la marionnette contemporaine, aux formes multiples principalement destinée à un public adulte.
Elle rejoint CréatureS Compagnie à partir de 2005. CréatureS Compagnie propose des spectacles, des formes scénographiques au croisement des expressions artistiques : théâtre d’objets et de marionnettes, objets manipulés, installations plastiques et scientifiques,…
Dans le cadre de l’Esnam, se forme entre autres aux côtés de Luc Amoros, Patrick Bonté et Nicole Mossoux, Christian Carrignon, Mimo Cuttichio, Claire Dancoine, Jean-Louis Heckel, Claire Heggen, François Lazaro, Daniel Lemahieu, Sylvie Baillon, Terry Lee, Alain Lecucq, Philippe Minyana, Jean-Pierre Larroche, Pierre Blaise, Bruno Leone, Patrick Henniquau, Michel Oseray, Jean-Pierre Lescot, Patrick Smith, Michael Meshcke, Fabrizio Montecchi, Alain Recoing, Michelle Gauraz, Peter Washinsky,…
Réalise un solo en partenariat avec La Chartreuse à Villeneuve-lès-Avignon

Brice COUPEY, Marionnettiste
comédien (licence en Histoire de L’art, cours de théâtre André Lambert, conservatoire régional de St Denis), Brice fait ses armes entre le théâtre, l’art de la rue et l’art du cirque.
Marionnettiste depuis 1998 (formé au Théâtre Aux Mains Nues par Alain Recoing) il oeuvre pour les Cie D. Houdart J. Heuclin Cie Contre ciel, Moriss et Cie, Théâtre Qui, Théâtre Sans Toit, Papier Théâtre et la Cie l’Alinéa.
Privilégiant les textes d’auteurs contemporains et cherchant toujours le lien avec d’autres arts (cirque, escrime théâtrale, mime, masque, musique) Brice Coupey développe ses propres créations au sein de la Cie l’Alinéa.
Formateur Spécialiste de la gaine il encadre stages et coaching pour les professionnels.

Laurent CONTAMIN, auteur
Pour Laurent Contamin, écrire, c’est d’abord faire chemin avant que de produire une oeuvre. Préférant le détour et l’expérience à la spécialisation et au cloisonnement, il privilégie toujours la confrontation, la découverte, l’inconnu. La rencontre.
Ecrivain de théâtre dit « d’auteur », donc, c’est vrai ; mais pas seulement. Rien de tel, en effet, pour la santé de l’écriture dramaturgique, que d’être confrontée à d’autres langages, que d’explorer d’autres territoires – partir, revenir… : la marionnette donc (Chambre à Air, La Petite Odyssée), le théâtre d’objets (Lisolo ou les Echos du sable), la danse (A Bout de Souffle, pour Thierry Niang), le théâtre hors les murs (Fêtards et Précaires, pour Olivier David), la photo et le cinéma – il écrit et met en scène Les Veilleurs de Jour au Théâtre jeune public de Strasbourg où il est artiste associé de 2003 à 2006…, le cirque (Et qu’on les asseye au Rang des Princes, A la Poursuite du Vent, …)
Sa pratique de l’écriture dramaturgique est intimement liée à sa pratique de la scène, en tant que metteur en scène et artiste interprète. Ses ouvrages sont publiés chez L’Harmattan, Ragage, Lansman, Le Jardin d’Essai. Une douzaine de ses pièces ont fait l’objet de mises en scène. Il écrit pour la radio aussi : six fictions radiophoniques sont commandées et/ou diffusées par France Culture.

Laurent DIWO, Danseur, marionnettiste
Laurent découvre la danse et les performances dans la rue à 20 ans, il se forme auprès de P. Chauvelot, H.Diasnas, S. Buirge, F. Lattuada, M. Iwana… Il a travaillé au sein des compagnies Matéria Prima, Amnésia, Osmosis, Retouramont, Sonia Vidal… Il joue actuellement avec les compagnies Mano’k, La Valise, Les éclats…

Bénédicte HOLVOOTE, Comédienne-marionnettiste
Lors de ses Etudes Théâtrales à Paris III elle rencontre François Lazaro et la forme marionnettique. Elle participe alors aux « Labos » et travaille pour le Clastic théâtre, notamment lors des opérations Pan ! sur Le sida jusqu’en 2009.
En 1999, elle crée la Cie MatriCuLe 2 et joue et met en scène des textes de Louis Calaferte. Entre 2000 et 2002, elle est élève à la Scuola della Guaratelle, une école créée et dirigée par Bruno Leone en Italie.
Elle fonde la compagnie Les Estropiés en 2004 et crée Mademoiselle, serveuse d’histoire et de poésie, qu’elle joue en France, en Belgique et en Italie. Elle joue dans le spectacle Chair de ma chair, mis en scène de et avec Ilka Schönbein du Theater Meschugge.

Stefane MARQUES, marionnettiste
Primé au Conservatoire d’Art dramatique de Strasbourg en 1997, il travaille pendant près de dix ans avec la Cie Amoros & Augustin sur 360°, 361° Celsius, L’oeil nu, Avant la chute, L’Eternel tournage. Cette collaboration l’amène peu à peu à développer des projets de danse contemporaine en tant qu’interprète, entre autres la Cie Crescendo avec en 2009, Les Indestructibles. Il se forme à la marionnette avec le maître de bunraku, Oïchi Okamoto. Ainsi en 2009, il crée Les Danaïdes, avec la Cie Arnica (m.s. Emilie Flacher): adaptation pour acteurs et marionnettes contemporaines, d’après Eschyle. Sa recherche « pluridisciplinaire » se poursuit, notamment avec le chorégraphe Jean Gaudin, et récemment auprès de Philippe Genty.

Laurent MICHELIN, metteur en scène-chargé de production
Fondateur de la compagnie avec Sophie Ottinger, il participe à tous les spectacles en créant la lumière et en apportant son regard critique. À partir de 2006, il conçoit l’univers sonore des spectacles de salle et de rue de la compagnie.
En 2009, c’est en doublant Benoit Faivre sur Dériverie qu’il prend goût à la création sonore en direct, puis créé celle sur Miche et Drate et Cligne-Musette. L’univers sonore est devenu un acteur à part entière des spectacles. Le travail de recherche de la compagnie autour de la marionnette et des arts associés l’a conduit naturellement à l’utilisation détournée des objets, afin de créer un univers de sons inattendus. En y associant différents moyens techniques d’enregistrements, de diffusion et de création en direct, l’écoute du spectateur devient active.

C’est à cette même période qu’il devient assistant à la mise en scène, puis s’attèle à la mise en scène sur les spectacles de la compagnie. Il est regard extérieur sur des spectacles accompagnés au LEM.

Valentin MONNIN, constructeur de statues

« Formé à la régie lumière pour le spectacle vivant au CFPTS de Paris Bagnolet, j’œuvre depuis 1995 pour différentes compagnies de spectacles de rue, de théâtre et de danse telles que la Cie « Azimuts » et la Cie « Demain il fera jour ». Mon activité s’est étendue au fil des années à la régie plateau, à la régie générale et surtout à la construction de décors. L’intérêt de la technique est, pour moi, d’avoir un outil qui me permette de faire de la création artistique au niveau de la lumière et du décor allant d’une simple boîte de contre plaqué à des machines plus complexes. Le plus passionnant est de découvrir et de développer le « savoir-faire » des techniques nécessaires à la création artistique. »

Sophie OTTINGER : metteur en scène
Après des études universitaires de théâtre et avoir joué dans différentes compagnies, Sophie a souhaité monter ses propres projets. Elle créée en 1999 avec Laurent Michelin, la compagnie En verre et contre Tout. Directrice artistique et metteur en scène, elle pratique, dès le début, le théâtre d’objets dans …En Bateau et Dériverie, la marionnette sur table dans Akalterter le serpent, Alphonse, ou encore Il est où papy ? et Tais-toi et mange !, la marionnette portée avec Dans les marais, le théâtre d’ombres ou de papiers dans AMIN, les colporteurs d’histoires et dernièrement Miche et Drate et Travail Temporaire. Afin de perfectionner sa technique de marionnettiste, elle a suivi une formation professionnelle de l’acteur-marionnettiste, d’octobre 2003 à juin 2004, au Théâtre aux Mains Nues à Paris, sous la direction artistique d’Alain Recoing animée par Christian Remer, Brice Coupey, Claire Vialon, Martine Viard… et a suivi également des stages avec Christian Carrignon, Tohu-Bohu théâtre, Flash Marionnettes, Michèle Augustin, François Small, Alice Laloy, Grégoire Cailles, Alain Lecucq, Neville Tranter…

Christian REMER, regard extérieur/assistant metteur en scène
Acteur, danseur, metteur en scène, Christian Remer est diplômé de l’école Nationale Supérieure d’art Dramatique de Strasbourg : direction Hubert Gignoux. Il se forme également au C.U.I de Recherche Théâtrale à Nancy : direction Jack Lang (J. Grotowski) ainsi qu’au Théâtre National de Pantomime Wroclaw en Pologne : direction Henryk Tomaszewski. En 1973, il séjourne à Cracovie en Pologne, auprès de Tadeusz Kantor, « les mignons et les guenons » et collabore à son travail théâtral. Il travaille également avec Carolyn Carlson, Maurice Béjart… Il a réalisé de nombreuses création à l’étranger : Cameroun, Guinée, Congo, Espagne, Pologne… Depuis quelques années, il enseigne au Théâtre aux Mains Nues à Paris (Alain Recoing).

Daniel SNEED, Musicien
Daniel a suivi des formations de chant lyrique, de guitare, de solfège et d’harmonie, de jazz vocal ainsi que des formations vocales. Ses instruments de prédilections sont la voix, le banjo et les guitares acoustiques et électriques. Il transforme volontiers les objets en instruments et réciproquement.
Il intervient comme auteur-compositeur-interprète dans la formation de folk-jazz AdOk, comme musicien dans les spectacles du Théâtre du Strapontin Rouge. Par le passé il a participé à des projets aussi divers que le groupe rock Ravachol, le projet new-wave Kas Product, le projet expérimental La Baignoire, le projet funk-wave Buffet Froid, l’opérette Boa Cantor, les répertoires de lieder avec Emmanuel Klaine et le quatuor gospel Heaven 4.
Passionné de spectacle vivant sous toutes ses formes, il a réalisé des compositions et des montages sonores, joués en direct ou enregistrés, pour le Théâtre du Jet d’Eau, pour le Théâtre du Paradis, pour la compagnie de danse Arz‑Klehr, pour le Théâtre de l’Orange Bleue, pour le Théâtre du Strapontin Rouge.
L’Autre Canal (Nancy), Le Pavé (Nilvange) et Passerelle (Belleville-sur-Meuse) font appel à lui régulièrement en tant que musicien-conseil.

Karin SERRES, auteure
Née en 1967, elle écrit depuis toujours. C’est une auteure de théâtre passionnée par le vivant de l’écriture et son infinie diversité sensorielle. Elle est aussi metteur en scène (ENSATT 1985/1987), décoratrice et traductrice de théâtre. Ses pièces sont traduites en anglais, allemand, suédois et portugais, souvent avec le soutien de l’association Beaumarchais. Tout ce qui peut s’inventer mettant en lien l’écriture théâtrale et radiophonique avec le public l’intéresse, le vivant de l’écriture la passionne et elle n’a de cesse d’inventer des projets pour faire se croiser ses mots avec ceux d’autres auteurs du monde entier.

Marion Vedrenne, Comédienne-marionnettiste
Après une formation professionnelle de l’acteur marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues (Paris), elle a suivi différents stages encadrés par le Théâtre du Mouvement ! avec Claire Heggen, Yves Mars, Nicole Mossoux, Karine Pontiès, la compagnie A Fleur de Peau, Dulcinée Langfelder), la compagnie Philippe Genty, la Nef à Pantin… Sa formation en Arts appliqués lui a permis de développer la partie décor et construction de marionnette, elle a travaillé entre autre pour le Théâtre sans toit (direction Pierre Blaise). Souhaitant développer ses propres projets, elle s’oriente vers le compagnonnage afin d’acquérir les connaissances nécessaires à la structuration professionnelle et artistique.

Alexandra VUILLET, Comédienne-marionnettiste
« Mon travail s’inscrit à l’endroit du jeu par délégation. Je cherche à travers le geste et le mouvement l’écho qui agit autour : ce qu’il y a entre le geste et sa vibration poétique, ce qu’il y a entre le texte dit et et le mouvement des objets. Le marionnettiste apparaît alors comme un passeur, comme si les choses et les mots avaient une existence propre et antérieure qu’il s’agirait de révéler plutôt que de construire. »
En 2011, elle participe à la fondation du groupement d’artistes Wu Wei Art Association avec Magali Albespy et Anne4ine Nicoladzé, au sein duquel elle crée ses propres projets (installation marionnetique, petite forme en appartement,…) et poursuit sa recherche entre marionnette et danse. Elle pratique la composition instantanée depuis 2005, notamment avec les musiciens Nicolas Desmarchelier, et Olivier Toulemonde, avec l’artiste chorégraphique Ephia Gbürek, avec le musicien Wang Li (Fondation Royaumont), avec l’ensemble Anytia (Soundpainting), et avec le collectif les Crab(s) qui réunit musiciens et danseurs.
Son activité se partage entre l’enseignement (Conservatoire Municipal Paris, Théâtre aux mains nues), le métier de comédienne marionnettiste (avec la Compagnie Arnica, la Cie Actémobazar, la Cie Andante Casimollo, la Cie Traversant Trois) et de conseillère artistique (Cie Scolopendre, Cie Pas mots Notes, Nicolas Goussef et Marcela Gomez,…).